• L'mineur s'plaint point de s'sort

    Détiqu'el carbon in cantant,

    Sans avoir peur d'el mort,

    Qui l'giêtt à tout instant.

     

    I sait qu'aud'zeu de s'tiète,

    Faut du carbon pour l'machine,

    Pou s'famille, sin bin ête,

    A s'zinfants faut des tartines.

     

    Mais combien d'chés vaillants

    Ont péri d'in l'tro noir

    Sont morts sans dir' ar'voir ?

    S'pic à s'main, comm' el soldat

    Qui meurt sul' camp d'honneur,

    Qui l'dernière pinsée au jour s'in va :

    V'LA L'VIE, MES GINS, DU MINEUR

     

    d'Aimable Lucas

    poète patoisant du Nord de la France


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Ange soufle sur le Dauphin,

    Pour lui dire qu'un dauphin c'est très joli,

    Qu'il ne faut pas qu'il perde espoir,

    Quand tout vas mal pour lui.

     

    Terre que l'on vois au loin...

    Tourne t-elle toujours en rond ?

    Je ne sais pas ...

    Mais en tout cas ...

    Les Dauphins regardent

    Cette belle terre bleu qui est notre.

     

    Dauphin d'un rêve si doux,

    Doux comme tu es toi même.

    Animal d'une douceur extrême,

    Que l'on aime voir,

    Que l'on aime apercevoir.

    Dauphin, je t'aime .

     Jjp


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Quand automne en saison revient,

    La saison met sa robe rousse,

    Et les glands tombent sur la mousse,

    Où dansent les petits lapins.

    Les souris font de grands festins,

    Pendant que les champignons poussent ...

     

    Ah ! que la vie est douce, douce

    Quand automen en saison revient.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique